Jerry Rawlings, président d’un Ghana moderne #Dirigeant africains métis 3


UN CHEF D’ÉTAT MÉTIS, SYMBOLE DU PROGRESSISME AFRICAIN. Jerry John Rawlings, a marqué d’un sceau indélébile le Ghana en restaurant sa fierté, en industrialisant le pays, en instaurant la démocratie.  Retour sur un destin d’exception.

Pendant l’époque coloniale,  les Métis étaient le plus souvent des courroies de transmission entre le pouvoir colonial blanc et les masses noires. Ce fut notamment le cas au Sénégal. La décolonisation venue, plusieurs Métis ont pris résolument le parti du peuple africain. Tel fut le cas de Jerry John Rawlings. Lire la suite

Les phobiques du métissage #3 : Alain Finkielkraut, le Serial Dérapeur


VOICI UN MULTIRÉCIDIVISTE DU DÉRAPAGE. Les quatre roues braquées, le Lucky-Luke de la critique épidermique Alain Finkielkraut a depuis longtemps oublié le frein à main. Avec une constante dans la plupart de ses éructations : la phobie du métissage. Retour en dix citations sur un itinéraire qui ferait  passer Éric Zemmour pour un boy-scout (d’Europe, faut pas déconner non plus).

Propos de Finkielkraut: le CRAN s'en mêle

Lire la suite

La France Noire : un livre qui fera date


LE LIVRE « LA FRANCE NOIRE », OEUVRE COLLECTIVE IMPRESSIONNANTE, REDONNE UNE VISIBILITÉ À UNE HISTOIRE OUBLIÉE : CELLE DES NOIRS DE FRANCE.

`<i><b>La France Noire, </i>trois siècles de présences. </b>Editions La Découverte.

Cliché #2 : le-métissage-est-une-chance-pour-l’humanité


LE MÉTISSAGE EST À LA MODE. Quitte à entendre les clichés les plus éculés, dont le plus fréquent consiste à y voir une-chance-pour-l’humanité. Le plus sévère à battre en brèche ces balivernes est Bertand Dicale. Dans « Maudits Métis », le journaliste confronte ces espérances délibérées à la réalité vécue par certains Métis : « On nous dit que c’est une chance , que c’est l’avenir , et même que c’est un progrès pour la France et l’humanité. Quand on est métis , tout vous prouve le contraire. « 

Ce constat définitif et radical, fondé sur l’expérience torturée de Bertrand Dicale, n’est certainement pas généralisable à tous les Métis. En revanche, il permet de mettre en relief  l’écart entre ce que vivent les Métis au quotidien et l’idéologie en vogue à leur sujet. Au passage, remarquons que les promoteurs de l’idéologie du métissage ne sont généralement pas des métis. Simple hasard ? Certainement pas. Cela montre simplement que  tout ce discours n’est basé que sur du « wishful thinking » et non pas sur la réalité. Nettement moins rose.

Semaine de la Conscience noire brésilienne


LA SEMAINE DE LA CONSCIENCE NOIRE BRÉSILIENNE, organisée par mon amie Marcia, mérite le coup d’œil. Je vous laisse découvrir le programme qui se termine demain.

MERCREDI 19 OCTOBRE
18h Ouverture
– Bienvenue du Parti communiste français – Obey AMENT
– Présentation de la Semaine de la conscience noire brésilienne – Márcia MORAES DE OLIVEIRA

Modération: Rodrigo de REZENDE (étudiant de la sélection internationale de l’ENS et membre de la Section du PT à Paris)

18h20 Conférence d’ouverture: Le mouvement noir et l‘éveil politique des afro-brésiliens

– Hildebrando CERQUEIRA (chercheur en anthropologie)

18h30 Débat : Droit des travailleurs, de la lutte contre le racisme et pour les Droits de l’Homme au Brésil et en France»

– Vicentinho (Vicente Paulo da Silva) – Député Fédéral et co-fondateur du Parti des travailleurs (PT- Brésil)
 Eliane Assassi – Sénatrice (Parti communiste français)
 Isabelle Laurent – membre du Comité exécutif et responsable de la section en Droit de l’Homme du PCF
19h30 Questions du public
20h30 Conclusion
21h Clôture

: Siège du Parti Communiste Français (L’Espace Niemeyer) – 2, Place Colonel Fabien, Paris 75019 – Métro: Colonel Fabien (ligne 2)

JEUDI 20 OCTOBRE – à partir de 20h30



Samba Soul vol.7, spécial “Semaine de la conscience noire brésilienne & Festival Capoeira Malungo” présente:Live As Pretas (Cristina Violle et Luma Lorenço)Ft. César Belieny (Eletrosamba Banda) from Rio de Janeiro
+ Dancefloor Electro-Funk-Samba-Jungle avec les selecteors Bertrand Doussain (PSC) et Pedro D-Lita (dB)
Où: à L’Alimentation Générale 64, rue Jean-Pierre Timbaud 75011 – Métro Parmentier (L3)
Entrée: 3€

VENDREDI 21 OCTOBRE

10h30 POUR LE DROIT A L’ÉGALITÉLancement du livre « Les femmes qui construisent l’égalité » soutenu par l’UNIFEM (Nations Unies) et Gouvernement de l’Etat de Pernambuco
Présentation Rokhaya Diallo – Editorialiste et auteur du livre « Racisme Mode d’emploi »Avec la présence de :- Cristina BUARQUE – Responsable au Secrétariat des femmes de l’Etat de Pernambuco (Brésil)
– Jorge ARRUDA – Attaché spécial du gouverneur et secrétaire exécutif de la CEPPIR (Centre de l’Etat pour la promotion de l’égalité raciale) – Brésil
– Eduardo CAMPOS – Gouverneur de l’Etat de Pernambuco (à confirmer)

Où:
 Assemblée nationale 126, rue de l’université, Paris 73005 Métro: Assemblée Nationale (L: 12)12h- 13h30 Pause déjeuner

13h30 Témoignage : Pourquoi militer pour la question raciale brésilienne à l’étranger?
 Márcia MORAES DE OLIVEIRA – Présidente de l’association Afros Mundos et réalisatrice de la Semaine de la conscience noire brésilienne

14h-18h Conférences

14h-15h
TABLE 1 : POUR LE DROIT À L’INCLUSION
Modération: Franco : porte-parole de l’Alliance noire citoyenne (ANC)

– Quand les statistiques prouvent les inégalités – Edson SANTOS – Député fédéral (Parti des travailleurs- PT brésilien) et ancien ministre de la SEPPIR (Secrétariat spécial des politiques de promotion d’égalité raciale)
– Les actions affirmatives dans le domaine de l‘éducation, communautés traditionnelles de terreiros et quilombolas dans l‘Etat de Pernambuco – Jorge ARRUDA – Attaché spécial du gouverneur et secrétaire exécutif de la CEPPIR (Centre de l’Etat pour la promotion de l’égalité raciale) – Brésil

15h-15h30

TABLE 2: POUR LE DROIT D’ÊTRE NOIR/E– Le mythe de la démocratie raciale brésilienne et l’invisibilité de la couleur – Silvia CAPANEMA ( Maitre de conférence en Portugais et Cultures Brésiliennes – Université Paris 13 et Docteur en Histoire par l’EHESS)Modération: François DURPAIRE (Historien des identités)

15h30 – 16h
TABLE 3 : POUR LE DROIT À LA CULTURE
– Le pouvoir de l’héritage et le pouvoir de transformation de la jeunesse noire – Milena MONTEIRO, Danseuse et fille du grand danseur de frevo Nascimento do PassoModération : Manuel ALLAMELOU (élu socialiste de Clichy la Garenne)

16H30 -17h
TABLE 4 : POUR LE DROIT À ÊTRE REPRESENTÉ-E– Le rôle du parlementaire dans la promotion de l’égalité raciale – George PAUL-LANGEVIN – Députée Parti socialiste (PS) du XXème arrondissement de Paris
Modération: Louis MOHAMED SEYE (Mairie-adjoint à l’intercommunalité et aux Collectivités territoriales à Fontenay-sous-Bois (94, France)
17h Débats
17h45 Considérations finales
18h Clôture

: A l’Assemblée nationale – 123, rue de l’Université, Paris 75005 Metro: Assemblée nationale (ligne 12)
Comment? Pour participer il faut vous inscrire préalablement via afrosmundos@yahoo.com et vous munir d’une pièce d’identité le jour même.

19h30 -22h
TABLE 5 : POUR LE DROIT À LA TERRE

Débat : Quilombolas, peuples en danger!

Le reportage de 22 minutes met en évidence la problématique quilombola au Brésil à travers deux communautés installées dans l’état du Maranhão. Pressions, menaces, assassinats, c’est le quotidien des villageois de Santarem et de Charco. Comme eux, au Brésil, des milliers de quilombolas sont menacés de disparaitre sous la pression des grands propriétaires terriens et des politiciens locaux corrompus. Le Brésil ambitionne de devenir le grenier du monde dans les toutes prochaines années. Cette nouvelle politique agricole fait la belle à l’agro-industrie, les quilombolas sont les premiers touchés et leur avenir se complique de jour en jour.- Laurent GARCIA – journaliste et réalisateur du reportage
– Eros SANA – porte-parole de la Zone d’écologie populaire (ZEP) et membre de l’équipe de campagne d’Eva Joly (EELV)

Où:
 Marie du 2ème, Salle du Tribunal (au rez-de-chaussée), 8 rue de la Banque, Paris 75002

Dimanche 23 octobre
14h-18hReunião com artistas e produtores culturais brasileiros com a Fundação Palmares e demais convidados (em português). Para participar escreva para: afrosmundos@yahoo.com ou ligue (06 58 70 40 75). O local sera escolhido em função da quantidade dos participantes.Entrada: livre!

Pour en savoir plus

afrosmundos@yahoo.com
06 58 70 40 75

Une brillante encyclopédie du métissage croque le monde


LE MÉTISSAGE COMME ARME DE RÉSISTANCE INTELLECTUELLE. François Laplantine et Alexis Nouss, les deux auteurs de cette Encyclopédie du métissage d’Arcimboldo à Zombi, se saisissent du métissage pour ouvrir de nouveaux horizons. Le métissage n’est pas considéré comme condition mais comme une culture permettant de créer des interstices entre les pensées monolithiques, bien trop sures d’elles-mêmes. Il s’agit de sortir des affrontements binaires, entre identités qui ne trouvent leur survie que dans l’affrontement avec d’autres identités.

Métissages

Bien amené, documenté, complet, le propos est bien amené, quoique fort inégal suivant les entrées.

Le métissage joyeux de Véra Atchou


UNE VISION JOYEUSE ET PEOPLE DU MÉTISSAGE. Voilà ce que nous propose Véra Atchou, ancien mannequin et photographe de mode, dans son premier livre, « Métis et Mélanges ».


Lire la suite