Les couples mixtes dans le dédale administratif (via Rue 89)


La journaliste métisse franco-sénégalaise Renée Greusard consacre deux papiers fournis et bien détaillés aux difficultés des couples mixtes dans la France sarkozienne.

Lire la suite

Alexis Peskine, le Métis inspiré


Le métis franco-russo-afro-brésilien Alexis Peskine mêle humour et engagement dans des œuvres provocantes qui détournent les codes de la culture populaire. En quelques années, le peintre est devenu la coqueluche de l’underground américain avant de revenir en France, où il occupe désormais le devant de la scène contemporaine.

Lire la suite

La beauté métisse est-elle dominante ?


LA BEAUTÉ A-T-ELLE UNE COULEUR ?  Dans le discours commun, dans les rues, entres les personnes de la vie quotidienne, les références aux beautés métisses sont devenues courantes, presque banales.  Dans quelle mesure sont-elles reconnues aujourd’hui ? Combien de top-models parviennent à se hisser au sommet de la hiérarchie française et mondiale? Les magazines féminins font-ils place à ces nouvelles beautés ?

Jetons un coup d’oeil au palmarès des Miss France. Le bilan est plutôt flatteur depuis les années 2000 pour les beautés métisses.

Il y eut d’abord Sonia Rolland en l’an 2000, devenue depuis égérie pour la marque Mixa

Description de cette image, également commentée ci-après

Lire la suite

Cliché #3 : la diversité raciale favorise la tolérance


L’UNE DES VARIATIONS DU CLICHÉ #1, c’est la phrase maintes fois entendue : « On a tous grandis ensemble, donc on a moins peur de nos différences. Plus on va se connaitre les uns les autres, mieux on va vivre ensemble. » J’avoue moi-même avoir cru à cette maxime optimiste. Cet argument revient également souvent dans les débats politiques. Sans que l’on ait constaté une quelconque amélioration. Et s’il s’agissait d’une mystification ?  Lire la suite

Brésil : les Blancs ne sont plus majoritaires


BrazilReutrs.jpg

Les Blancs ne sont plus majoritaires dans la population brésilienne, selon des résultats préliminaires du recensement de 2010 publiés aujourd’hui par l’Institut brésilien de la géographie et des statistiques (IGBE). Le Brésil aime à se présenter comme une « démocratie raciale » : il est de fait le pays de la planète à la population la plus bigarrée, et le racisme y est plus subtil que dans d’autres pays. Lire la suite

Semaine de la Conscience noire brésilienne


LA SEMAINE DE LA CONSCIENCE NOIRE BRÉSILIENNE, organisée par mon amie Marcia, mérite le coup d’œil. Je vous laisse découvrir le programme qui se termine demain.

MERCREDI 19 OCTOBRE
18h Ouverture
– Bienvenue du Parti communiste français – Obey AMENT
– Présentation de la Semaine de la conscience noire brésilienne – Márcia MORAES DE OLIVEIRA

Modération: Rodrigo de REZENDE (étudiant de la sélection internationale de l’ENS et membre de la Section du PT à Paris)

18h20 Conférence d’ouverture: Le mouvement noir et l‘éveil politique des afro-brésiliens

– Hildebrando CERQUEIRA (chercheur en anthropologie)

18h30 Débat : Droit des travailleurs, de la lutte contre le racisme et pour les Droits de l’Homme au Brésil et en France»

– Vicentinho (Vicente Paulo da Silva) – Député Fédéral et co-fondateur du Parti des travailleurs (PT- Brésil)
 Eliane Assassi – Sénatrice (Parti communiste français)
 Isabelle Laurent – membre du Comité exécutif et responsable de la section en Droit de l’Homme du PCF
19h30 Questions du public
20h30 Conclusion
21h Clôture

: Siège du Parti Communiste Français (L’Espace Niemeyer) – 2, Place Colonel Fabien, Paris 75019 – Métro: Colonel Fabien (ligne 2)

JEUDI 20 OCTOBRE – à partir de 20h30



Samba Soul vol.7, spécial “Semaine de la conscience noire brésilienne & Festival Capoeira Malungo” présente:Live As Pretas (Cristina Violle et Luma Lorenço)Ft. César Belieny (Eletrosamba Banda) from Rio de Janeiro
+ Dancefloor Electro-Funk-Samba-Jungle avec les selecteors Bertrand Doussain (PSC) et Pedro D-Lita (dB)
Où: à L’Alimentation Générale 64, rue Jean-Pierre Timbaud 75011 – Métro Parmentier (L3)
Entrée: 3€

VENDREDI 21 OCTOBRE

10h30 POUR LE DROIT A L’ÉGALITÉLancement du livre « Les femmes qui construisent l’égalité » soutenu par l’UNIFEM (Nations Unies) et Gouvernement de l’Etat de Pernambuco
Présentation Rokhaya Diallo – Editorialiste et auteur du livre « Racisme Mode d’emploi »Avec la présence de :- Cristina BUARQUE – Responsable au Secrétariat des femmes de l’Etat de Pernambuco (Brésil)
– Jorge ARRUDA – Attaché spécial du gouverneur et secrétaire exécutif de la CEPPIR (Centre de l’Etat pour la promotion de l’égalité raciale) – Brésil
– Eduardo CAMPOS – Gouverneur de l’Etat de Pernambuco (à confirmer)

Où:
 Assemblée nationale 126, rue de l’université, Paris 73005 Métro: Assemblée Nationale (L: 12)12h- 13h30 Pause déjeuner

13h30 Témoignage : Pourquoi militer pour la question raciale brésilienne à l’étranger?
 Márcia MORAES DE OLIVEIRA – Présidente de l’association Afros Mundos et réalisatrice de la Semaine de la conscience noire brésilienne

14h-18h Conférences

14h-15h
TABLE 1 : POUR LE DROIT À L’INCLUSION
Modération: Franco : porte-parole de l’Alliance noire citoyenne (ANC)

– Quand les statistiques prouvent les inégalités – Edson SANTOS – Député fédéral (Parti des travailleurs- PT brésilien) et ancien ministre de la SEPPIR (Secrétariat spécial des politiques de promotion d’égalité raciale)
– Les actions affirmatives dans le domaine de l‘éducation, communautés traditionnelles de terreiros et quilombolas dans l‘Etat de Pernambuco – Jorge ARRUDA – Attaché spécial du gouverneur et secrétaire exécutif de la CEPPIR (Centre de l’Etat pour la promotion de l’égalité raciale) – Brésil

15h-15h30

TABLE 2: POUR LE DROIT D’ÊTRE NOIR/E– Le mythe de la démocratie raciale brésilienne et l’invisibilité de la couleur – Silvia CAPANEMA ( Maitre de conférence en Portugais et Cultures Brésiliennes – Université Paris 13 et Docteur en Histoire par l’EHESS)Modération: François DURPAIRE (Historien des identités)

15h30 – 16h
TABLE 3 : POUR LE DROIT À LA CULTURE
– Le pouvoir de l’héritage et le pouvoir de transformation de la jeunesse noire – Milena MONTEIRO, Danseuse et fille du grand danseur de frevo Nascimento do PassoModération : Manuel ALLAMELOU (élu socialiste de Clichy la Garenne)

16H30 -17h
TABLE 4 : POUR LE DROIT À ÊTRE REPRESENTÉ-E– Le rôle du parlementaire dans la promotion de l’égalité raciale – George PAUL-LANGEVIN – Députée Parti socialiste (PS) du XXème arrondissement de Paris
Modération: Louis MOHAMED SEYE (Mairie-adjoint à l’intercommunalité et aux Collectivités territoriales à Fontenay-sous-Bois (94, France)
17h Débats
17h45 Considérations finales
18h Clôture

: A l’Assemblée nationale – 123, rue de l’Université, Paris 75005 Metro: Assemblée nationale (ligne 12)
Comment? Pour participer il faut vous inscrire préalablement via afrosmundos@yahoo.com et vous munir d’une pièce d’identité le jour même.

19h30 -22h
TABLE 5 : POUR LE DROIT À LA TERRE

Débat : Quilombolas, peuples en danger!

Le reportage de 22 minutes met en évidence la problématique quilombola au Brésil à travers deux communautés installées dans l’état du Maranhão. Pressions, menaces, assassinats, c’est le quotidien des villageois de Santarem et de Charco. Comme eux, au Brésil, des milliers de quilombolas sont menacés de disparaitre sous la pression des grands propriétaires terriens et des politiciens locaux corrompus. Le Brésil ambitionne de devenir le grenier du monde dans les toutes prochaines années. Cette nouvelle politique agricole fait la belle à l’agro-industrie, les quilombolas sont les premiers touchés et leur avenir se complique de jour en jour.- Laurent GARCIA – journaliste et réalisateur du reportage
– Eros SANA – porte-parole de la Zone d’écologie populaire (ZEP) et membre de l’équipe de campagne d’Eva Joly (EELV)

Où:
 Marie du 2ème, Salle du Tribunal (au rez-de-chaussée), 8 rue de la Banque, Paris 75002

Dimanche 23 octobre
14h-18hReunião com artistas e produtores culturais brasileiros com a Fundação Palmares e demais convidados (em português). Para participar escreva para: afrosmundos@yahoo.com ou ligue (06 58 70 40 75). O local sera escolhido em função da quantidade dos participantes.Entrada: livre!

Pour en savoir plus

afrosmundos@yahoo.com
06 58 70 40 75

Définition #1 : Mulâtre


LE MULÂTRE est l’union d’un parent noir et d’un parent blanc, ou de deux parents mulâtres. Comme beaucoup de termes relatifs au métissage, l’étymologie du mot mulâtre est biologique, imprégné de l’idéologie racialiste de la fin du XIXème siècle. Le mot mulâtre dérive du terme mulet, issu d’un cheval et d’une ânesse. Pour ceux qui ne l savent pas, l’animal est stérile.

Diego Velazquez - Juan de Pareja - 1850

Si l’on suit cette comparaison biologique renvoie donc à une union entre deux espèces différentes, dont l’une est implicitement supérieure à l’autre (le cheval). Le fruit de ces union serait promis à la stérilité.

Ce qui évidemment faux. L’étymologie éclaire en revanche de manière assez frappante la manière dont les Métis étaient considérés auparavant.

Le terme mulâtre n’est guère plus utilisé en France, à l’exception des Antilles françaises. Il reste en revanche très courant en Amérique du sud (mulatto) et possède la même étymologie.