Les couples mixtes dans le dédale administratif (via Rue 89)


La journaliste métisse franco-sénégalaise Renée Greusard consacre deux papiers fournis et bien détaillés aux difficultés des couples mixtes dans la France sarkozienne.

Lire la suite

Alexis Peskine, le Métis inspiré


Le métis franco-russo-afro-brésilien Alexis Peskine mêle humour et engagement dans des œuvres provocantes qui détournent les codes de la culture populaire. En quelques années, le peintre est devenu la coqueluche de l’underground américain avant de revenir en France, où il occupe désormais le devant de la scène contemporaine.

Lire la suite

Les mariages mixtes en nette hausse aux USA pour atteindre un nouveau record


UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE. Selon les chiffres du Pew Research Center, 15 % des mariages en 2010 étaient mixtes en 2010, soit deux fois plus qu’il y a 30 ans.

Lire la suite

La beauté métisse est-elle dominante ?


LA BEAUTÉ A-T-ELLE UNE COULEUR ?  Dans le discours commun, dans les rues, entres les personnes de la vie quotidienne, les références aux beautés métisses sont devenues courantes, presque banales.  Dans quelle mesure sont-elles reconnues aujourd’hui ? Combien de top-models parviennent à se hisser au sommet de la hiérarchie française et mondiale? Les magazines féminins font-ils place à ces nouvelles beautés ?

Jetons un coup d’oeil au palmarès des Miss France. Le bilan est plutôt flatteur depuis les années 2000 pour les beautés métisses.

Il y eut d’abord Sonia Rolland en l’an 2000, devenue depuis égérie pour la marque Mixa

Description de cette image, également commentée ci-après

Lire la suite

Cliché #3 : la diversité raciale favorise la tolérance


L’UNE DES VARIATIONS DU CLICHÉ #1, c’est la phrase maintes fois entendue : « On a tous grandis ensemble, donc on a moins peur de nos différences. Plus on va se connaitre les uns les autres, mieux on va vivre ensemble. » J’avoue moi-même avoir cru à cette maxime optimiste. Cet argument revient également souvent dans les débats politiques. Sans que l’on ait constaté une quelconque amélioration. Et s’il s’agissait d’une mystification ?  Lire la suite

Lena Sene, directrice de campagne d’Idrissa Seck #Dirigeants Africains Métis 2


À 34 ans, l’itinéraire professionnel de Lena Sène a suivi une trajectoire fulgurante. Métisse sénégalo-ukrainienne née sur le sol américain, cette dirigeante sénégalaise a pris la direction de la campagne présidentielle de l’ancien premier ministre sénégalais, Idrissa Seck, après être passée par JP Morgan, Lehmann Brothers et la Maison Blanche.

UN MÉTISSAGE RÉUSSI peut rapidement prendre des allures de conte de fées, propice au storytelling dont sont tant friands les conseillers en communication. Née aux Etats-Unis, de mère ukrainienne et de père sénégalais, Lena Sène empile les langues et les diplômes prestigieux (Harvard Business School et Bates college) sans difficulté apparente. Lena Sène semble avoir vécu ce mélange de façon harmonieuse, presque naturelle. Lire la suite

Always an angel (quelques hommages musicaux rendus à DJ Mehdi #6)


LES AMOUREUX DU SON ont été les plus touchés par la mort de DJ Mehdi. C’est donc par le son qu’ils lui ont rendu hommage. Voici une petite sélection des hommages qui ont déferlé sur la toile.

Le minimix d’A-Trak : Mehdi for ever

C’est l’hommage qui m’a le plus rappelé Mehdi : brillant et touchant. A-trak reprend la voix de Mehdi au début, puis certains tracks dont celle de la tape de Carte Blanche. Sans oublier le moment qui nous a tous frisonnés : le public des 2 Many Dj’s qui reprend en choeur « Mehdi, Mehdi » pendant plusieurs minutes.

La vibrante reprise de Signatune lors d’un show de 2 Many Dj’s interrompue par la foule qui s’écrie « MEHDI, MEHDI ! »

For ever. L’hommage de Feadz débute par le premier Ideal J, avant de glisser sur l’électro 80’s, d’enchainer sur du Boogie Down Production, le 113 puis l’électro-house de la fin. Très fort.

Deuxième hommage d’A-Trak :
How deep is your love ?

I did this remix over the summer, and when I was close to finishing it I played it to my friend, the irreplaceable DJ Mehdi. We often played each other our productions for feedback. As it turns out he and Riton were visiting New York so they stopped by my apartment. I was working on the main version of the remix, the vocal version. I knew I would make a few alternate edits during the mixdown. The funny thing was, Mehdi’s favorite part was the ending! He and Riton suggested that I have that part come in earlier. My reaction was: that would work well for the dub version. And sure enough, when I finished mixing it down I made a dub with their suggestion. When I sent it to Mehdi shortly after, he responded (as a joke) that I should call it « Dub For Mehdi ». He included it in his « Tunisian Summer » mix. And then, as we all know, the unimaginable happened and we lost our dear friend. The least I can do now is name the edit after him. This one’s for you, Memed.

L’hommage du festival Fool’s Gold où Mehdi a mixé en septembre 2011.

Aeroplane : l’hommage discret et tout en retenue

I’m not good with words. But somehow since Tuesday I couldn’t think right and something needed to get out. Music being the only medium I know how to use, here it is. It’s called  » Big Boys Don’t Cry  » Once again, my thoughts go out to all my friends who are going through hard times right now.


Sebastian à Melbourne