Les mariages mixtes en nette hausse aux USA pour atteindre un nouveau record


UNE RÉVOLUTION SILENCIEUSE. Selon les chiffres du Pew Research Center, 15 % des mariages en 2010 étaient mixtes en 2010, soit deux fois plus qu’il y a 30 ans.

L’AMÉRIQUE CHANGE EN SILENCE. En 1958, un shérif venait arrêter en pleine nuit un couple mixte en Virginie parce qu’il avait osé braver l’interdit racial. Une exposition de photos rend d’ailleurs hommage aux deux tourtereaux, Mildred et Richard Loving.

Depuis, la situation a – fort heureusement – bien évolué. Selon une étude du Pew Research Center, les mariages interraciaux (suivant les critères américains : Asiatiques, Blancs, Hispaniques, Noirs) sont en nette hausse.

Selon les chiffres du Pew, 15 % des nouveaux mariages étaient des mariages mixtes en 2010, soit deux fois plus qu’il y a 30 ans. Les États de l’Ouest américain (Hawaï, le Nevada, le Nouveau-Mexique, Californie) sont ceux où l’on trouve le plus de couples mixtes (plus de 1 sur 5).

Sur les quelque 275.500 nouveaux mariages mixtes de 2010, les couples « Blanc-Hispanique » comptaient pour 43 %; « Blanc-Asiatique » pour 14 %; « Blanc-Noir » pour 12%; le reste se passant entre personnes métissées. Cette dernière catégorie du Pew Research Center est quelque peu décevante, car elle apparait comme un peu fourre-tout après avoir détaillé les unions des Blancs avec les autres.

Fort heureusement, l’institut détaille tout de même le rôle des Métis dans cette évolution.  « Les enfants métis ont brouillé la ligne de la couleur en Amérique. Ils interagissent avec les autres de chaque côté de la barrière raciale et servent souvent d’intermédiaires entre les amis et membres de la famille de différentes origines raciales », souligne Daniel Lichter, un professeur de sociologie à la prestigieuse université Cornell. Petit groupe au sein des minorités (9 millions de personnes), les personnes métissées sont en croissance démographique rapide et représentent désormais 8% des minorités aux USA.

Désormais, si l’on prend en compte l’ensemble des mariages existants, 8 sur 100 sont mixtes (contre 3 en 1980). Et la tendance à la hausse devrait continuer selon le Pew Research Center. Mildred et Richard Loving ont gagné, le shérif a perdu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s