Définition #1 : Mulâtre


LE MULÂTRE est l’union d’un parent noir et d’un parent blanc, ou de deux parents mulâtres. Comme beaucoup de termes relatifs au métissage, l’étymologie du mot mulâtre est biologique, imprégné de l’idéologie racialiste de la fin du XIXème siècle. Le mot mulâtre dérive du terme mulet, issu d’un cheval et d’une ânesse. Pour ceux qui ne l savent pas, l’animal est stérile.

Diego Velazquez - Juan de Pareja - 1850

Si l’on suit cette comparaison biologique renvoie donc à une union entre deux espèces différentes, dont l’une est implicitement supérieure à l’autre (le cheval). Le fruit de ces union serait promis à la stérilité.

Ce qui évidemment faux. L’étymologie éclaire en revanche de manière assez frappante la manière dont les Métis étaient considérés auparavant.

Le terme mulâtre n’est guère plus utilisé en France, à l’exception des Antilles françaises. Il reste en revanche très courant en Amérique du sud (mulatto) et possède la même étymologie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s