Le métissage joyeux de Véra Atchou


UNE VISION JOYEUSE ET PEOPLE DU MÉTISSAGE. Voilà ce que nous propose Véra Atchou, ancien mannequin et photographe de mode, dans son premier livre, « Métis et Mélanges ».


Cette métisse, née d’un père togolais diplomate à l’ONU et d’une mère franco-belge, a mis en scène ses interviews demandant à chacun de ses sujets de se déguiser. Stéphane Diagana en guerrier masaï, Eric Judor en moine bouddhiste ou encore, Pascal Légitimus en vendeur de cigares cubains par exemple.

Dans un entretien aux journalistes d’Africultures, Vera Atchou confiait sa volonté de lever le malentendu permanent entourant les métis : « J’ai voulu mettre les gens dans un univers qui n’est surtout pas leur pays d’origine. Quand on est métis, les gens tentent d’emblée de définir vos origines. Et la plupart du temps ils se trompent. »  Le pari esthétique, soutenu par de magnifiques photos en noir et blanc, convainc. En revanche, il aurait été interessant de développer les failles et les fêlures de ces personnages, dont les portraits paraissent parfois bien lisses.

En savoir plus sur le site de l’auteur : http://www.vera-atchou.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s