Le troisième ligne de l’équipe de France de rugby Raphaël Lakafia : « Ma force, c’est d’être métis »


INVITÉ DE LA DERNIÈRE HEURE DE LA COUPE DU MONDE DE RUGBY qui a commencé aujourd’hui, le troisième ligne des Bleus Raphaël Lakafia s’est confié en mettant en avant son métissage.

En Nouvelle-Zélande, Lakafia, par son physique, aiguise la curiosité... (Maxppp)

Ma force, c’est d’être métis
dans la vie de tous les jours comme au rugby

« JE SAIS QUE MA FORCE, c’est d’être métis, dans la vie de tous les jours comme au rugby. » C’est dit calmement, mais avec une force de persuasion qui impressionne chez un jeune homme de son âge. Pourtant, Lakafia mesure sa chance d’avoir été doté de cette double culture: « On a eu la chance d’avoir cette double éducation, à la fois à l’européenne, rigoureuse transmise par ma mère, et une éducation polynésienne, très proche de la famille. Ça reste le plus important avant le rugby, avant tout le reste… Avant de rentrer sur le terrain, j’ai toujours l’impression que ça décuple mes forces, alors que l’éducation européenne me permet d’essayer très rigoureux que ce soit à l’entraînement ou dans la vie en général. Et je le vis d’autant mieux que je n’ai pas l’impression d’avoir le cul entre deux chaises (sic).D’une certaine façon, je ne prends que les bons côtés, je suis doté, je le sais, d’un gabarit hors du commun et cette rigueur dans la vie. Maintenant, je ne vais pas faire pour autant le porteur de drapeau, ce qui ne m’empêche pas d’en être fier. »

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s