Pap Ndiaye – Temoignages (NouvelObs 04/02/2011)


Pap Ndiaye, politologue.

« Mon père est reparti au Sénégal quand j’avais trois ans,  je ne l’ai pas connu. J’ai eu une enfance très française, j’étais limite franchouillard !  Mon parcours est typique de la méritocratie républicaine : école normale à Saint Cloud, agrégation d’histoire…Et puis je suis parti aux Etats-Unis pour mes études. Je faisais une thèse sur les échanges économiques dans le textile, rien à voir avec mes travaux actuels.  Je me suis rendu compte que là bas, on me voyait comme Noir. Ça m’a fait un choc… Et j’ai décidé de m’intéresser  aux « black studies », un domaine qui n’existait pas encore en France (1). Aujourd’hui, je me revendique comme Noir, c’est un acte politique. Quand nous étions petits, c’est ma mère, blanche, qui tentait de nous transmettre notre héritage sénégalais. Cela nous semblait lointain à ma sœur – Marie Ndiaye, prix Goncourt 2010, NDLR- et moi. Mais finalement, ma sœur via le roman, et moi, via mes recherches et mon engagement politiques, nous avons renoué avec ces racines. »

(1) La Condition Noire, Pap Ndiaye, Calmann-Levy, 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s